Les réponses avec le Dr Jean Becchio, hypnopraticien et président de l’association française d’hypnose médicale :

“Toutes les personnes formées dans des instituts reconnus sont compétentes. hypnose arrêter de fumer avignon y a beaucoup d’instituts de formation. Le ministère nous a incité à créer une confédération francophone d’hypnose et de thérapies brèves qui regroupe un certain nombre d’écoles, qui ont une charte d’éthique, qui ont une formation, un programme particulier et qui entraîne une sécurité. Le patient peut ainsi s’y retrouver. Et en explorant le site de cette confédération, on peut trouver des thérapeutes sérieux.”

De plus en plus utilisée en médecine, l’hypnose est devenue, au fil des années, un outil thérapeutique faisant même son entrée dans les blocs opératoires. Alors, comment les médecins utilisent-ils cette technique et surtout dans quels cas ?

Des repères historiques. On parle de l’hypnose depuis l’Antiquité, mais, c’est seulement au XVIIIe siècle qu’elle apparaît en Occident grâce à un médecin viennois, le Dr Mesmer.


L’état hypnotique. L’état hypnotique est un phénomène spontané et normal. Le médecin peut se servir de ce phénomène naturel dans un but thérapeutique. Cela demande la coopération complète du patient.

Transe. hypnose arrêter de fumer avignon ‘on soit en état d’hypnose plusieurs fois par jour. Le plus souvent, sans le savoir ! Lorsque ce phénomène naturel survient, on dit que l’on est “en transe”.

hypnose arrêter de fumer avignon les spécialistes de l’hypnose, on peut entrer en transe de manière spontanée par exemple quand on fait un jogging ou encore qu’on conduit sur une autoroute chargée.