Choix du diamètre, de la température, avec ou sans gouttière… Laissez-nous vous guider dans le choix de votre boucleur, et suivez les conseils indispensables d’une pro pour afficher en un tour de main de belles boucles volupteuses, wavy ou serrées.

Oubliez les à priori ! Les fers à boucler ne sont pas réservés aux cheveux fins ou lisses. Ceux épais ou frisés s’en servent également pour redéfinir une boucle naturelle, ou juste sur quelques mèches pour dynamiser une coiffure. Les seuls impératifs sont d’afficher une certaine longueur, afin de pouvoir enrouler le cheveu autour de l’embout, et de ne pas avoir de dégradé prononcé.

Quels sont les critères pour bien choisir votre fer à boucler ?
1/ Le diamètre.
L’éventail proposé est généralement de 16 à 32 mm. Plus l’embout cylindrique est étroit plus la boucle sera serrée et définie. Au contraire, s’il est large, le résultat se rapprochera d’un wavy souple et plus flou.

2/ La température.
Ce n’est pas l’excès de chaleur qui fait l’efficacité. Certaines marques proposent plusieurs choix de température, de 150° à 230 ° C. Nul besoin de trop chauffer pour obtenir un résultat. Une température unique de 185 ° C suffit. comparatif fers à boucler n’irez pas plus vite avec un fer bouillant, mais votre cheveu sera plus terne et déshydraté, quant à vos boucles, leur aspect sera figé.


Il est préférable de choisir un boucleur avec :

- Un voyant qui vous indique qu’il est sous tension.

- Un signal sonore pour vous informer qu’il a atteint la bonne température

- Un mode veille pour que votre appareil s’éteigne de lui-même après un certain temps sans utilisation.

3/ La gouttière.
C’est le petit clapet en fer que proposent certains boucleurs pour maintenir la mèche en place pendant la mise en forme, mais aussi pour obtenir des boucles mieux dessinées, rebondies, et sophistiquées. A noter : le cheveu remontera, vous perdrez donc 1à 3 centimètres de longueur.

L’option sans gouttière, a un embout plus fin et conique qui crée un look plus bohème et naturel, avec moins de volume, mais dont la longueur reste inchangée.

Comment bien utiliser son fer à boucler
- Avant tout, séchez bien vos cheveux si vous voulez obtenir des boucles… et que leur tenue dure plus de deux minutes.

- Positionnez votre boucleur à au moins deux centimètres du cuir chevelu, afin d’éviter les risques de brûlure. Mais vous pouvez aussi le placer à 5 ou 10 cm, selon le résultat escompté.

- Enroulez autour du cylindre une mèche d’une largeur équivalente à celle de votre boucleur. Si vous êtes impatiente et sélectionnez une mèche trop épaisse, la boucle ne se formera pas, car seuls les cheveux en contact avec la chaleur seront impactés. Résultat : vous n’aurez plus qu’à recommencer.

- Le boucleur ne bouge pas, c’est le cheveu qui s’enroule autour. Jusqu’à la pointe si vous avez une gouttière pour le maintenir en place. Si vous n’avez pas cette option, servez vous de la pointe pour tenir le cheveu en position sans vous brûler.

- Enroulez le cheveu à plat si vous voulez un résultat plus naturel et wavy. Pour une boucle plus dense et rebondie, twistez la mèche avant de la positionner.

- Pareil, choisissez de maintenir votre appareil à l’horizontal pour un résultat marqué ou un cranté, et à la verticale pour une boucle ronde, mais sans volume à la racine.

- Laissez la chaleur agir 6 à 8 secondes. Puis libérez la boucle délicatement, et laissez-la reposer quelques secondes dans le creux de votre main, le temps qu’elle refroidisse. C’est ce changement de température qui va fixer la forme. Ne zappez pas cet étape sous prétexte que vous êtes pressée.
Idem, si vous avez rater une boucle, ne la reprenez pas tout de suite, laissez là refroidir avant d’y revenir.

- Sachez que ce type de boucles est éphémère. Elles tiendront au maximum deux jours, et encore, le lendemain elles seront déjà plus lâches et floues. Il est donc inutile de laquer pour fixer, en plus vous risquez d’ôter tout son naturel à votre coiffure.