Vous avez toujours la possibilité de changer votre existence financière. Vous pouvez modifiez votre destin dès aujourd’hui, en appliquant les quatre conseils suivants.

Vous approchez de la cinquantaine. La valeur nette de votre patrimoine est modeste.

Votre revenu suffit à peine à couvrir vos dépenses… Or, celles-ci augmentent.

Parallèlement, la guerre contre le cash nous menace. Les économistes prédisent que les choses vont s’aggraver.

Puce Que faire ?
Faut-il renoncer à vos rêves de retraite paisible ? Faut-il vous résoudre à un avenir où vous vivrez de plus en plus chichement ? Allez-vous devenir aigri tout en maudissant le pouvoir qui vous a placé dans cette situation ?

Ou bien faut-il prendre votre situation en main et opérer des changements ?

Cette dernière question est rhétorique, bien sûr. Mais, parfois, je me demande si les gens comprennent réellement les choix qui s’offrent à eux. Certaines choses se produisent, dans la vie, sur lesquelles nous n’exerçons aucun contrôle.

En revanche, nous pouvons contrôler notre façon d’y réagir…

Je comprends bien que lorsque l’on se trouve à mi-chemin de son existence, et que l’on a du mal à joindre les deux bouts, on peut avoir l’impression que la seule chance de connaître la réussite financière, c’est de gagner au loto (soit le vrai loto, soit son équivalent : la Bourse). Alors c’est peut-être frustrant qu’un type riche vivant en Floride vous dise que vous n’arriverez pas à transformer rapidement 25 000 euros en 1 millions d’euros en investissant dans les actions.

Je suis sûr que tout individu faisant preuve d’un peu de bon sens et adoptant une attitude positive peut devenir financièrement indépendant en sept ans, s’il veut bien travailler très dur.

Vous n’êtes pas forcé de renoncer à vos rêves de fortune. Vous avez toujours la possibilité de changer votre existence financière. Il faut juste un peu de temps et de patience. Et vous devez modifier certaines pensées et sentiments que vous nourrissez à l’égard de la richesse, ainsi que la relation que vous entretenez avec cette dernière.

Puce Premièrement, vous devez admettre que vous êtes le seul et unique responsable de votre situation financière actuelle
Avant de vous mettre sur la défensive, relisez bien cette phrase. Je n’ai pas dit que vous aviez provoqué cette situation. J’ai dit que vous en étiez seul responsable.

En prenant la responsabilité de votre situation actuelle, vous assumez également la responsabilité de votre avenir. Personne ne peut modifier votre sort à votre place. atteindre sa liberté financiere 2019 .

Plus vous accepterez cette réalité rapidement, plus la colère et les reproches disparaîtront vite, et plus vous commencerez à vous sentir financièrement puissant.

Ce ne sont pas là des mots d’encouragement. Je vous dis la vérité. Je l’ai fait moi-même et j’ai formé des dizaines d’autres personnes à le faire également. Il suffit simplement de réajuster votre façon de penser, c’est extrêmement puissant. Cela fonctionne immédiatement. Sans cela, vous ne pouvez pas avancer, ne serait-ce que d’un centimètre.

Puce Deuxièmement, vous devez définir des objectifs réalistes
Certaines personnes m’ont dit qu’elles ne voulaient pas que leur argent leur rapporte 6% – 8% par an. Elles pensent que ce type de rendement est trop « pépère ». Elles veulent des tuyaux boursiers hors du commun, ou quelque technique secrète, permettant de s’enrichir rapidement. Mais lorsque j’entends ça, voici ce que je pense : « cette personne ne deviendra jamais riche ».

Vous devez vous rendre compte qu’un rendement de 6% – 8% représente un taux élevé. Il faut accumuler lentement mais sûrement, plutôt que de spéculer, faire des coups gagnants et tout perdre dans la foulée…

En outre, vous devez réaliser que pour arriver à des millions d’euros, il faut les gagner 100 euros par 100 euros.

Vous devez être prêt à accepter ce fait afin de faire évoluer votre situation financière.

Le processus est lent, surtout au début.

Votre situation financière s’apparente à un train qui a calé. Aujourd’hui, vous voulez aller à 160 km/h. Or, vous ne pouvez passer de zéro à 160 km/h en quelques secondes. L’inertie joue contre vous.

Contentez-vous de 15 km/h… puis de 30 km/h… puis de 45 km/h. C’est ainsi que l’on accumule de l’argent : au départ, cela se fait progressivement, puis cela peut s’accélérer à la vitesse de la lumière (effet d’accumulation et des intérêts composés oblige).