Dans certains pays de l’ex-URSS, on boit la vodka en mangeant. Je sais que ca peut paraitre bizarre aux francais, habitues de la voir dans les cocktails, mais ce n’est pas si absurde que ca. Je m’explique.

Cette eau de vie de cereales ou de patates, a cette qualite de nettoyer la bouche entre deux bouchees, sans y laisser un gout qui denaturera la nourriture avalee juste apres. Mieux, la vodka excite les papilles et rend le sens du gout plus receptif. Ce n’est pas pour rien que l’on accompagne le caviar de vodka.

Dans ces memes pays, on voit egalement a table le cognac (brandy), reserve aux jours de fete. La on est d’accord que c’est totalement inutile. Pour savourer cette eau de vie qui a du caractere et de la complexite, il faut la siroter seule.

Un autre exemple avec le Raki en Turquie. Je veux bien admettre que le gout delicatement anise du Raki accompagne bien certains poissons ou autres plats epices, mais le mettre a toutes les sauces comme le font les turcs ou les libanais avec l’Arak, c’est absurde. L’anis prendra forcement le dessus et aneantira les saveurs de votre met.

Il y a aussi le cas de la Rakia dans les Balkans. Cette merveilleuse eau de vie, souvent de prune, qui n’a rien a faire a table, surtout pas en accompagnement d’une salade, comme en Bulgarie.

Mais revenons a l’alcool prefere des russes. Comment choisir une vodka ? russian vodka de luxe sont bonnes ?

Russian Standard

Les qualites d’une vodka ?

On ne juge pas une vodka comme on juge un vin. La vodka est incolore et inodore. Ca fait deja un gros travail en moins. On juge une vodka sur deux aspects.
1) Si elle passe bien dans le gosier (n’arrache pas la gorge, ne fait pas trembler la tete et pleurer les yeux).
2) Si le lendemain elle nous met pas une barre dans le crane.

Ceux qui disent savourer une vodka, mentent ! Deja, il faudrait la boire a temperature ambiante. Le calvaire ! Je veux bien admettre que parfois, quand c’est tres bien fait, on a un petit gout de cereale sur la langue, agreable. Mais vodka russe luxe pas Byzance. La vodka, plus elle est pure, moins elle a du gout, et mieux c’est. Donc le plus important est la qualite de sa distillation et de sa filtration. N’oublions pas que c’est le spiritueux qui s’approche le plus de l’alcool neutre. C’est pourquoi une vodka aromatisee (le bison si tu me lis) n’est clairement pas une vodka.

Laquelle choisir ?

En Armenie, je suis tombe sur des cartes de restaurants qui comportaient une demi-douzaine de pages pour les differentes marques de vodkas. Je n’imagine vodka vente en ligne ca doit etre en Russie ou en Pologne, pays qui se disputent son origine. C’est pourquoi mes conseils vont s’orienter seulement sur celles que j’ai goute en France et que l’on trouve facilement en grande distribution ou chez des cavistes specialises.

Pour faciliter la comprehension je les range en 3 categories

– Les moins bonnes : Poliakov, Eristoff, Smirnoff, Absolut, Sobieski
– Les meilleures : Russian Standard, Stolichnaya, Moskovskaya, Ketel One
– Les arnaques : Grey Goose, Belvedere, Beluga, Wyborowa

Pas besoin de s’attarder sur les moins bonnes. C’est pourtant les vodkas les plus vendues au monde. Elles passent mal en bouche et font mal a la tete. Faut les accommoder en cocktails.

Parlons plutot des arnaques.

La Vodka de “ luxe “

Ce sont des marques qui appartiennent le plus souvent a de grands groupes de luxe avec le reseau de distribution et leur savoir faire en marketing qui va avec. Car c’est bien le marketing qui change tout. Le but est de presenter la vodka comme un produit de luxe. Des bouteilles classes. Un discours et une histoire qui accroche. Des belles campagnes pub, ciblees csp++. Et surtout un quasi monopole dans les boites de nuit les plus hype et select. Du coup le produit fait rever. Malheureusement, comme on dit dans l’univers du vin, tu ne bois qu’une etiquette. Le produit n’est vraiment pas superieur a d’autres vodkas qui coutent moitie moins cheres.

Grey Goose est la premiere a user de cette strategie. Creee en 1997, par le milliardaire americain Sidney Frank, c’est une vodka “ francaise ” reservee au marche americain. Elle est elaboree a Cognac, et utilise donc l’image de qualite que degage cette region historique (ha ha…). Elle debarque en France seulement apres son rachat par le groupe Bacardi (Martini, Eristoff, Get27…) en 2004. Elle coute a peu pres 40€.

Sa concurrente directe est la Belvedere, une vodka polonaise rachetee en 2002 par LVMH (Ardbeg, Moet & Chandon…). La bouteille ressemble etrangement a la Grey Goose et le positionnement est le meme.

Grey Goose Grey Goose

Les Meilleures

C’est tout d’abord deux bouteilles russes, les plus connues sous l’ere sovietique. La Moskovskaya et la Stolichnaya.

Suite a la dissolution de l’URSS et apres plusieurs conflits avec le gouvernement russe, les deux marques ont scindes en deux leur production. Les bouteilles destinees au marche international, sont produites en Lettonie (c’est pourquoi il n’y a plus ecrit Russian Vodka sur la bouteille), le reste est produit en Russie, exclusivement pour le marche russe. La Moskovskaya doit etre une des plus vendues en Allemagne, mais on l’a trouve difficilement en France. La Stoli par contre, est sur les rayons de beaucoup de super marches. Les deux coutent autour de 17€ et glissent parfaitement en bouche.

moskovskaya Stolichnaya



Pour le meme prix mais un tout petit cran au dessus niveau purete et glisse, nous avons la Russian Standard. Vodka russe, creee en 1997 par le milliardaire Roustam Tariko, qui attaque le marche international en 2001. En France, on la trouve en grande distribution depuis 5, 6 ans (notamment Auchan).

Enfin voici mon coup de coeur. On est loin de l’Europe de l’Est. C’est une Vodka batave ! La Ketel One.
Creee en 1983 par la distillerie Nolet. Elle commence a etre connue, seulement apres le rachat pour sa moitie par le geant Diageo (Baileys, J&B, Guinness…) en 2008. Elle fait certes partit des vodkas dites de luxe, mais elle coute un peu moins chere (aux alentours de 30€). Je ne sais pas si c’est grace a sa distillation en pot still (comme le whisky), mais c’est la seule que je serais limite (je dis bien limite) capable de boire non glacee. Ils ont meme une gamme de vodka naturellement aromatisee qui vaut le detour (surtout celle au citron). On la trouve chez les cavistes specialises, notamment chez Lavinia, ou bien a La Maison Du Whisky. Holland twelve points!